Cultiver des STROPHAIRES dans son jardin

Le strophaire rouge vin, pousse parfois de lui même dans les jardins mais on peut aussi l’y inviter. Avec quelques indications vous le reconnaîtrez assez facilement et aussi bien son goût que sa grande taille sauront vous convaincre.

J’ai décidé de vous le présenter car malgré mes piètres connaissances en matière de champignons sauvages, celui ci me régale presque quotidiennement ! Après une implantation dans notre potager il y a 3 ans, celui-ci ne cesse de revenir à chaque année, après les journées pluvieuses ou de bon arrosage. Il pousse dans les plates bandes, à l’ombre des légumes ou des vivaces et même dans les sentiers. Chaque année on ajoute un paillis de copeaux de bois qui est son substrat de prédilection (sa nourriture) et…voilà !

Le reconnaître

Stropharia rugosoannulata. Aussi appelé : Strophaire à anneau rugueux et en anglais : Giant garden mushroom, ce strophaire se caractérise par son habituelle grande taille, son chapeau rouge vin, ses lames gris-pourpre, son anneau sillonné, souvent segmenté ou denté, sa sporée brun violacé à violet-noir. On le retrouve en milieux urbains ouverts, sur sols cultivés, composts, paillis, milieux herbeux, parcs et pâturages.

Si vous aimez cette illustration/fiche technique, retrouvez le coloriage à télécharger dans ma boutique en ligne.

Implantation au jardin

Si vous rêvez de garnir vos omelettes matinales, il fera un très bon compagnon ! En effet, on peut facilement l’implanter et le reproduire dans son jardin. La méthode la plus simple :

Description et illustration de l’implantation du strophaire rouge vin

Il s’épanouira particulièrement avec  un paillis de copeaux de bois (pas de paillis de cèdre!) car le champignon pourra digérer le copeau et empêcher de faire jaunir les plantes par manque d’azote. Une fois implanté dans le jardin, il poussera directement à côté des plantes, surtout après une pluie ou après avoir arrosé votre jardin.

Ce champignon est cultivé commercialement surtout en Europe mais plusieurs fermes en cultivent maintenant au Québec.

🍄 Merci à Emmanuel Proulx de Pignon sur bois pour l’aide à la rédaction de l’article !

🍄 Pour en savoir plus sur ses caractéristiques, le site de référence au Québec.

🍄 Pour en connaître plus sur les techniques d’implantations de champignons ou acheter directement du mycelium, visitez Violon et Champignon.